Cratère du Ngorongo

Cratère du Ngorongo

Le cratère du Ngorongoro, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, est un site impressionnant par ses paysages et ses dimensions. En effet, situé dans le massif du Ngorongo, son diamètre quasiment circulaire fait plus de 20 km. Le site qui héberge une faune variée est un lieu de transit et de séjour de nombreux animaux migrateurs, principalement des mammifères allant du Serengeti aux plaines du Kenya.

Il y a plus de 75 ans, Ernest Hemingway définissait les « big five » dans « Les Neiges du Kilimandjaro » comme les animaux emblématiques de l’Afrique. Ces derniers correspondent au buffle, au léopard, au lion, à l’éléphant et au rhinocéros noir. Tous sont présents dans l’enceinte du cratère. Pourtant, la majorité de ces espèces mythiques sont aujourd’hui en voie de disparition. En effet, à l’exception du buffle d’Afrique qui a une population importante, les lions sont classés comme espace menacée vulnérable, le léopard comme espèce quasi menacée, l’éléphant d’Afrique comme espèce menacée de disparition et enfin le rhinocéros noir comme espèce extrêmement menacée. Pour ces derniers, on estime que leur population est passée de 70 000 rhinocéros en 1970 à seulement 3600 en 2004. De nos jours, la mise en place systématique de rangers armés dans les parcs diminue le braconnage, même si des systèmes comme la vente légale d’ivoire ne permettront jamais de le réduire à néant.

Leave a Reply